Tokyo city

Dimanche, une chance extraordinaire m’amène à assister à un festival qui n’a lieu que tous les deux ans, la Kanda Matsuri. Dès la sortie du métro j’entend pas mal de bruit, ça tombe bien je ne sais pas trop où je dois aller, je tourne la tête et je vois plein de japonais avec des kimonos assortis, c’est bien là, il y a des chars portés sur les épaules par les teams d’une meme couleur, hommes et femmes et parfois enfants, surmontés de petits sanctuaires avec des dorures. Et ils crient en rythme Issa ! Poussa ! Issa ! Poussa ! (enfin c’est ce que je comprends) et chaque team est suivie de dizaines de personnes aux memes couleurs qui applaudissent. Il y a aussi quelques geishas qui défilent. Suivant le cortège, j’arrive près du temple Kanda, c’est bondé dans la petite allée et il y a plein de stands de nourritures inconnues, waouh, j’en prend plein les yeux. J’en profite pour tester une onokomiyaki (omelette japonaise) qui semble prendre vie sur la plaque chauffante, aussi impressionnant à voir préparer que bon. 


Un petit tour dans le quartier, je tombe sur une rue où il n’y a que des magasins de guitares et de musique, étonnant …

Il est temps de récupérer l’appartement que j’ai loué pour deux semaines pour mon chéri et moi à Shinjuku. Malheureusement c’est le moins bien des logements que j’ai eu ici, style européen, moyennement fonctionnel, pas de toilettes japonaises, bruyant et très chaud, mais c’est vraiment en comparaison des autres, sinon ça passe.

Je m’enquiquine à aller faire les courses dans un supermarché (soit-disant) où c’est marqué grossiste, je connais pas encore les tarifs locaux, mais en fait le choix est limité et c’est le même prix ou plus cher que dans les seven eleven et autre Family Mart, etc. Aucun intérêt, vraiment.

Arrivée de mon chéri en soirée, après quelques difficultés avec le métro, je vais le récupérer en gare de Tokyo. Enfin, après un mois et demi, joie …
Nous allons donc emprunter les rues de Tokyo ensemble. 
Pour son 1er jour, je veux l’emmener à la Matsuri, mais elle est finie, pas grave nous visitons mieux les sanctuaires. 


Ensuite direction Akihabara, le quartier de l’électronique et des boutiques geek sur 5/7 étages. Nous voyons nos premières Maid, faisant la pub pour leurs cafés et nous testons notre première salle d’arcade, ça déchire, le magasin Don Qijote est pas mal aussi.

Le soir nous allons voir le Golden Gai, ce quartier est super, ce sont que des petits bars/restaurants où l’on peut rentrer parfois seulement 3 personnes et au maximum une dizaine. C’est très joli, les entrées sont payantes (entre 500 et 1000 yens) et parfois réservées aux japonais ou aux membres. 

Ensuite nous allons au Kabukicho, quartier très lumineux de restaurants, et de clubs avec des filles sexy et photos de filles sexy à l’entrée, je ne sais pas trop ce qui se passe là dedans, il y a aussi des pachinkos et autres salles de jeux. 


Ici j’ai un pire souvenir de restaurant, j’ai choisi un resto de brochettes (yakitori) et je demande à la fille un assortiment, mais elle ne comprend pas, pas, pas du tout. Ok, laisse tomber, je lui montre donc les plats qui sont en photo sur sa carte (photo de 3cm tu vois pas très bien). Je commande quelque chose sans savoir ce que c’est, et j’essaie de lui traduire brochettes de poulet, boeuf et saumon en japonais, elle me répond « pas de poisson », ok mais je voudrais bien les autres brochettes, mais elle ne comprend pas … je fini par lui demander de venir dehors car il y a plus de photos (merci de m’avoir fait entrer avec tes photos) et à lui montrer les 2 seules photos de brochettes qu’il y a et une omelette. 

Quel calvaire ! Les « tapas » sont servis et j’angoisse de savoir quel plat j’ai commandé car c’est long et je ne sais pas le prix … et là ça arrive, ça ressemble peu à la photo, je voudrais bien lui dire de repartir avec son assiette. Je crois que j’ai commandé le maxi végétarien au tofu, avec toute la gamme, c’est un vrai calvaire à manger tant en goûts qu’en textures, félicitations à mon chéri mange la moitié sans broncher, c’est un cauchemar qui va me hanter longtemps.

 

Mardi nous faisons le parc royal de shinjuku qui est à deux pas, l’entrée coûte 200 yens (- de 2€) c’est pas mal si vous êtes dans les parages et que vous avez besoin de faire une pause de la ville, il y a une partie japonaise, une partie française et une partie anglaise, ainsi qu’une serre qui comporte quelques plantes très originales.


L’après-midi nous allons à Asakusa voir le Senso-Ji, c’est très animé, il y a plein de boutiques, par contre vers 16h30/17h tout commence à fermer. Nous allons voir l’immeuble de Stark et nous marchons jusqu’à la Sky Tower qui fait 450m, on peut y monter mais c’est cher, il parait que le centre commercial à côté est super. Effectivement le food hall est génial, je mange enfin mes premiers sushis et en plus pas chers et trop bons.


Ensuite c’est boutiques de vêtements et autres : Pokemon Center, Hello Kitty Sanrio, lolitas, de tout vraiment. 


J’ai repéré qu’il y a 31 étages, je tente l’ascenseur voir si on peut profiter d’une vue gratos et oh my god que oui, la nuit est tombée et cette vue est la plus impressionnante que j’ai pu avoir sur une ville, Tokyo est vraiment immense et avec les lumières sublime. Les photos à travers les vitres c’est moyen, mais c’est vraiment à vivre… 


Mercredi nous partons pour le parc Ueno, ça commence par Ameyayokocho, qui se trouve à la sortie du métro, et ses commerce de rue, comme un marché avec de l’alimentaire, mais aussi un peu de tout, et un magasin de jouets sur 7 étages vraiment cool … Ensuite nous allons à Ueno, juste à côté, le parc est très sympa, et vert, il y a plein de choses à voir, statues, temples et sanctuaires, nous allons tester le zoo, pas que j’en raffole, mais j’ai vu que je peux y acheter un Grutto pass, qu’on m’a vendu comme le carnet super économique pour faire des activités à Tokyo dont le zoo. Nous restons 3h environ au zoo, il est pas mal, mais comme d’habitude, nous sommes peinés de voir les animaux dans des espaces trop petits pour eux. En tous cas, il y a beaucoup d’animaux différents, les plus étonnants pour moi, les pandas et le tigre, l’entrée est seulement à 600 yens (5€).
J’étudie mon grutto pass, et je me rend compte que les activités que j’ai prévu de faire sont toutes en supplément ou trop loin, en fait c’est surtout les musées d’art qui sont offerts et nous n’aurons pas le temps d’y aller … Bref, j’ai 2 gruttos pass à vendre ^^ 

De là nous partons à Yanaka à pied, la ballade est sympa, nous traversons son très grand cimetière, assez différent de chez nous, même s’ils utilisent aussi des pierres tombales et du marbres parfois. Pour moi c’est à voir, mais vous en avez dans les sanctuaires. Et donc nous arrivons au quartier des chats, euh mais où ils sont les chats ? Des faux, y’en a partout en décoration, des boutiques qui vendent un peu de tout avec des chats dessus ou en forme de chat, mais avec tristesse nous n’en croisons que 2 vrais.


Ici aussi une de mes pires experiences gustatives, non la pire, j’ai commandé des chips de patates douces, jusqu’ici tout va bien, je demande si on peut s’asseoir (j’ai trop mal aux pieds…) et la dame nous dit qu’il faut prendre à boire, comme ça arrive souvent en fait ici, sauf qu’en général toutes les boissons sont au moins a 500¥, je prend un thé au hasard, haha, au hasard, mais pourquoi ? Et là elle m’amène un truc infâme, qui sent les entrailles de poisson, j’ai l’impression de boire une soupe au boyau de crevette, c’est salé et l’odeur affreuse, j’essaie de le boire, mais là c’est trop, le goût me reste en bouche des heures, merci madame … 
Jeudi nous allons à Odaiba, l’ile des loisirs, malheureusement il pleut, nous n’allons donc pas voir la plage, c’est centres commerciaux à gogo, plutôt sympa, pas mal de restos aussi, nous mangeons au musée des takoyakis, l’endroit est trop mignons, les takoyakis ça passe, mais rien d’exceptionnel, nous testons 1 plateau avec 4 différentes saveurs, 3 aux poulpes et 1 au boeuf, je pense que je préfère vraiment le boeuf. Nous allons à Palette Town, le centre commercial est trop beau, la décoration est impressionnante, vraiment, par contre c’est quasiment que des boutiques qu’on connait déjà en Europe. À côté, vous avez un grand magasin Toyota, il faut rentrer pour voir les dernières innovations, si si ça vaut le détour, et en traversant le magasin vous arrivez à la grande roue, mais surtout dans un complexe de jeux immense, avec bornes d’arcades, attrapes peluches, minis parcs à thèmes, enfin un choix impressionnant … 

Mon objectif du jour était de voir le rainbow bridge la nuit, comment te dire la déception, je cherche toujours l’arc en ciel de lumières, mais je sais pas pourquoi y’en a pas, bon heureusement y’a plein d’autres choses à voir, dont une réplique de la statue de la liberté.
On fini la journée à Shimbashi, quartier adorable avec plein d’isakayas, les minis restaurants, on voit beaucoup de menus que en japonais, et pas forcement avec des photos, il y a des rabatteurs dehors et quand ils nous voient ils nous appellent pas, on en conclue que c’est clientèle japonaise de préférence. Pas de problème, on se rabat sur une franchise japonaise, très bien et pas cher. 


Vendredi après avoir testé la rue des accessoires de cuisine, kappabashi qui est immense, bon à ne faire que si vous en cherchez ; nous allons à la Sanja Matsuri, dans l’espoir de voir le festival, mais aussi peut-être des Sumo et des Yakusas défiler, on ne les trouve pas mais le défilé est joli. Une fois de plus nous testons les stands de nourriture, il y a tellement de choix, c’est un régal pour les yeux, et mitigée pour le goût, les takoyakis ne passent plus, mais très jolis avec des petits poulpes entiers on ne peut pas résister à en prendre, mais non pas plus emballés niveau goût.
À partir de là je commence à vraiment être malade, rage de dents + sinusite + mal au ventre yeahhhh, donc euh c’est un peu flou, j’ai besoin de repos, ce qui n’est pas évident à Tokyo … 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s