Tokyo !!!

Mon premier pas vers le Japon est Airi, elle est assise à côté de moi dans l’avion, nous passons tout le trajet à parler du Japon, de la France et de nos vies. Elle à 24 ans et vient de passer 8 mois à étudier l’agronomie en master en Indonésie, elle parle moyennement anglais, c’est incroyable et totalement inspirant. 
J’arrive à l’aéroport en avance, les formalités sont ultra rapides, j’ai réservé un hôtel à 2 stations de métro. Ma 1ère approche du métro est compliquée, mais j’ai pas de temps à perdre il est tard, je demande, et on m’aide partout, les japonais sont si souriants et prévenants. 

Arrivée dans le quartier, c’est vraiment trop mignon, je suis envahie d’émotions, j’ai envie de rentrer partout pour manger … et ma guest house aussi est géniale, l’hôte est trop gentille et il y a plein de trucs gratuits comme du thé ou des gels douche, à disposition. 

Le lendemain, je décide de visiter le quartier avant de me rendre dans le centre de Tokyo, je vais voir la mer, des centaines de crabes sont sur le sable, si t’es courageux tu peux manger à l’oeil ici hahaha, y’a des huitres et des coquillages en pagaille. 



Je visite mon premier Shrine, c’est un sanctuaire shinto, c’est tres beau, de nombreuse personnes viennent y faire leur « célébration ». Je vous invite à regarder cette page qui explique le fonctionnement, c’est assez surprenant d’y assister en vrai Sanctuaire Shinto


Ensuite c’est parti pour le metro de Tokyo, à ma guest elle m’a bien expliqué 2 fois comment faire, et j’ai aussi une application mobile pour m’aider : Hyperdia . Je dois changer 3 fois, c’est assez effrayant, mais au final tout se passe bien, il y a même un contrôleur qui vient verifier que je monte dans la bonne rame. 
Si vous pensez que les japonais parlent français, mouhahaha non, pas trop, autant que nous je dirai, et si vous pensez que les panneaux, les menus, les enseignes sont écrits en anglais et ben non plus, pas trop, comme chez nous aussi, donc c’est écrit en Kanji japonais, donc si tu viens au Japon comme moi, faudra que tu pratiques le language corporel et tu ne sauras pas trop ce que tu vas commander à manger ou à boire, heureusement ils sont sympas, y’a souvent des photos, et t’inquiètes pas, ils feront tout pour t’aider, et du coup c’est une vraie aventure, c’est génial. 
Et donc, grâce à mon GPS (merci pour cette invention fabuleuse), j’arrive à ma guest house très rapidement, l’entrée est trop kawaii (mignonne) et la chambre aussi, parfait pour moi, je suis a Shinjuku et ma rue est calme comme un village, c’est incroyable. Mon hôte vient m’offrir un porte bonheur en signe de bienvenue. Je vous met le lien du lieu car c’est vraiment top Sakura


Pour mon premier jour, je me contente de visiter un peu le quartier, y’a beaucoup de magasins et de restaurants, vraiment beaucoup. 
2ème jour, alors je suis à Tokyo, à ton avis, je vais où ? Harajuku me voilà !!! Je passe 4h juste à Takeshita Dori, pour faire tous les magasins, je teste le sushi kebab (why?) et je continue sur Harajuku, Cat street, Shibuya, c’est du sport les amis. Je fini ma journée par le test du pachinko, la fameuse machine à billes, bon c’est un échec critique, mais j’ai compris comment ça marche. 


Un bon ramen, et une visite à Hatchiko (dont est tiré le film Hatchi) qui m’a ému. Regardez comme les japonais traversent bien sur les passages piétons, c’est pas beau ça ? 


Pas décidée à rentrée, je teste je teste l’immense « salle de jeux » Taito, je teste un jeu dont je ne saisi pas toutes les règles (ressemblant aux pousses pièces ou cascades) et la partie n’en finie jamais, mais je suis déçue, il n’y à rien à gagner, enfin je crois …
Samedi, malheureusement il pleut toute la journée et j’ai pris froid avec la climatisation de l’extrême dans le bus pour Malacca. Alors journée de repos, je sors juste pour manger et repérer mon prochain hôtel. Un japonais vient me parler et me demande si j’ai le temps pour un café, du temps j’en ai plein aujourd’hui et je n’ai encore parlé à personne. Je fais donc connaissance avec Eiji, mais je ne suis pas en forme, il est très gentil et intéressé par les autres cultures. Il m’offre une boite de soupes miso avec plein de parfums différents qu’il a dans son sac, et me propose son aide si j’ai besoin de plus d’infos sur le Japon ou pour visiter sa région Kamakura, merci Eiji 😉 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s