Lumbini : le berceau de Bouddha

Nous partons pour la station de bus à 8h30 avec notre nouvelle Co voyageuse Zuzana rencontrée dans la guest house et partageons un tuktuk pour 150 roupies. Le trajet de Sauhara à Lumbini dure 6h. 
Nous nous arrêtons dans une ville près de Lumbini et devons changer. À peine un pied sorti du bus, nous sommes interpellées par un local bus qui fait le trajet d’environ 20km pour 50 roupies, nos affaires vont quasi directement d’un bus à l’autre. 

Nous prenons place à côté du chauffeur et très vite le bus se rempli, nous nous serrons autant que possible dans ce minibus, et chaque fois il y a des nouveaux gens qui rentrent, ils sont à moitié dehors sur les marches, la porte ouverte, entassés les uns sur les autres se marchant sur les pieds, pendant que le bus file, à chaque fois je me dis que plus personne ne peut monter et il en monte encore et encore. Nous devons être 60 dans un bus pour 25 personnes, c’est très drôle, d’ailleurs le chauffeur se marre et les gens ne veulent plus monter. 

Arrivée à Lumbini, près des sites monastiques, l’allée est remplie de monde et nous sommes dans une ambiance très indienne. Je suis un peu effrayée de descendre ici, on sent que tout le monde est à l’affût pour nous vendre quelque chose et les regards sont plus agressifs, moins souriants.

Heureusement en quelques minutes nous sommes dans une rue plus calme où il y a les guest house. 

En deux deux nous trouvons la notre, 600 roupies pour 3 avec un matelas ajouté par terre, c’est pas fameux, mais ça fera l’affaire.
Nous faisons un premier tour dans le site toujours en passant par une allée de marchands ambulants et de mendiants. 

Nous découvrons le berceau de Bouddha (là où il est né) entouré d’un jardin avec des milliers de drapeaux tibétains. C’est splendide, et juste derrière nous sommes étonnées de trouver une fête foraine et une sorte de marché poussiéreux, avec des tonnes de déchets par terre.



Nous craquons sur 2 jeunes moines qui préparent une cérémonie.

Le lendemain nous décidons d’aller voir les monastères à 6h du matin et quelle bonne idée, nous sommes quasiment seules pour visiter les sites jusqu’à 9h. J’avais un peu détesté cette ville en arrivant, mais là je me réjouis d’être venue, mon coup de cœur va définitivement au monastère du Vietnam. Juste waouh. Mais les autres ont aussi beaucoup à offrir. Nous avons fait le site à pied, mais pour pas très cher (environ 700 roupies pour 2h) vous pouvez le faire en tuktuk, parce que c’est vraiment grand quand même et il y a beaucoup à marcher. Mieux vaut garder ses forces pour les visites 🙂 


Surtout pour aller au grand stuppa en bout de site, qui sera celui qui nous aura achevé en terme de marche, pour le retour sous 38°, une petite heure, ça fait du bien au moral. Ça fait pousser les ampoules ! 🙂


Nous rentrons nous reposer et faisons les monastères qui nous manquaient le soir quand la température à baissé et toujours à pied, c’est au top. 


Allez demain départ pour Pokhara à 6h45 pour 650 roupies. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s