Voyage à Londres : fiche pratique

Pour qui : les gros marcheurs, les fans de musées et de monuments, les fans de shopping, les curieux, à la recherche d’insolite, les geeks et les grands enfants ….

Plus difficile pour : les personnes à mobilité réduite, ou avec poucettes, ceux qui n’aiment pas marcher, qui se fatiguent rapidement, les impatients, les xénophobes.

16587302_10206711051373361_8037661971050721184_o

S’y rendre : personnellement je choisi les compagnies aériennes low cost, c’est pour moi le plus rapide et le moins cher. Pour moi, au départ de Nîmes, je mets 5 à 6h entre le départ de chez moi et mon arrivée à l’hôtel à Londres.

J’utilise Ryanair via leur site, le prix est très variable, en général entre 40 et 70€ l’aller retour, avec un bagage cabine de 10 kg inclus (c’est petit), vous devrez payer un supplément pour mettre en plus un bagage plus gros en soute (environ 20€ l’aller).

La navette depuis le centre-ville est à 5€, garer votre voiture dans le parking de l’aéroport est payant, je vous conseille de vous faire amener.

L’avion met 2h et arrive dans mon cas à Luton, sinon à Stanted, dans les 2 cas ce n’est pas Londres, mais une ville proche.

Vous devrez prendre le train ou un bus pour vous rendre dans le centre de Londres. Personnellement je choisi le bus, ça prend environ 1h. Le prix sur place est généralement de 10 £. Si vous réservez en avance, vous pourrez parfois payer beaucoup moins cher, compter une heure après votre arrivée, et 3h avant votre départ. Les compagnies de bus sont Easybus, National Express et Greenline. Descendez à Baker Street, vous pourrez facilement prendre le métro vers votre destination …

 

La monnaie : les pounds, ou livres sterling en français, on dit aussi penny et pence pour les centimes. 1£ = 1,18€ ce jour. Le taux varie régulièrement.

Retirer aux distributeurs : renseignez vous auprès de votre banque sur les frais, ça dépend de votre banque et de votre carte bancaire, c’est parfois très avantageux, parfois très coûteux. Sur le principe on essaiera de retirer que 2 ou 3 fois et de prendre une somme plus importante. Il n’y a pas dès distributeurs partout, retirer dès que vous pourrez.

Payer en carte peut aussi vous coûter des frais à l’étranger.

Faire du change : soit en France dans votre banque, il faudra souvent commander les devises en avance (comptez une bonne semaine) ou dans les grands bureaux de poste (frais fixes 5,5€ et je crois gratuit pour ceux qui ont un compte). Soit sur place, évitez juste de le faire à l’aéroport, c’est plus cher. Sachez qu’ils prennent une commission et c’est possible de négocier.

londres-2017-530

 

Les déplacements (métro/bus) : de manière générale, il faudra vous procurer une « Oyster card » que je crois vous pouvez commander sur le site de TFL ou acheter sur place dans le métro à un bureau (dans les grandes stations). Je sais plus si c’est gratuit ou non. Elle fonctionne pour le bus et le métro.

Ensuite il faudra charger cette carte sur une machine du métro (sûrement faisable en ligne) qui est traduite en français.

2 possibilités : soit vous mettez un montant « pay as you go » c’est bien si vous passez 2 jours ou moins, ou si vous prenez très peu les transports en commun. Vous serez débité à chaque passage sur votre carte avec un plafond journalier qui est de 7 ou 8£ à partir duquel c’est gratuit. C’est le prix du forfait jour.

Ensuite il y a des forfaits, je ne connais pas le prix pour 3 jours, il y a ensuite pour 7 jours c’est 33£, je trouve ça avantageux à partir de 5 jours sur place je prend ça.

Télécharger les applications pour le metro c’est ultra pratique, pour les bus c’est un peu plus compliqué.

 

Alcool : la vente d’alcool est interdite en dessous de 18 ans et ils demandent systématiquement la carte d’identité dans les bars, boites et commerces.

On vous servira en général des pintes partout (50cl), quelle que soit l’heure de la journée, c’est la taille standard en Angleterre …

 
Fatigue : Londres est magnifique, mais elle peut aussi être épuisante. Pour ma part, j’ai adopté le style londonien : prends les transports dès que tu peux et utilises toujours les escalators. Attention le métro c’est rapide, mais y’a souvent des escaliers, ça fatigue.

Mon activité touristique préférée quand je suis épuisée c’est de monter dans n’importe quel bus à l’étage et d’essayer de me mettre devant. Visite à sensation garantie.

Sinon c’est le Pub ^^

 

Les hôtels :  Ce n’est pas le point fort de Londres, sachez que les normes de logements ne sont pas les même que chez nous, un peu plus basses, donc si vous prenez pas cher il est possible mais pas obligatoire que ce soit un peu délabré … J’utilise booking qui me permet de voir quelques photos et de lire les commentaires des gens qui ont déjà visité l’hôtel, et je trouve toujours une chambre correcte, rien d’exceptionnel mais c’est bien, mon budget moyen est de 70€ pour 2 personne par nuit. Honnêtement il y a tellement de choses à faire à Londres, la chambre n’a pas tellement d’importance, si ce n’est de vous reposer.

Pour l’emplacement, je vous recommande de rester assez proche du centre de Londres, dans les zones 1 et 2. Essayez de regarder si y’a une station de métro proche de votre hôtel (pas non plus collée, sinon vous risquez d’avoir le bruit) et le top c’est qu’il y ait au moins 2 lignes qui y passe, pour ça une de mes stations préférées est Earl’s Court, le quartier est sympa, calme et animé à la fois, y’a tout ce qu’il faut. En général, autour de chaque station de metro, vous avez une zone de commerce, et dès que vous avez fait 300 mètres, c’est assez calme.

Évitez aussi au possible les gros axes routier, au secours le bruit … ça se voit facilement sur un plan, je demande toujours une chambre calme en commentaire.

374210_10151193976972714_1413403761_n

 

La langue : évidement parler anglais dans un pays anglophone c’est mieux, on profite plus des choses, avoir des bases ça aide, ne pas parler du tout anglais, franchement c’est pas infaisable. Prenez un petit dictionnaire ou votre smartphone … Si vous partez à 2, vous n’aurez pas forcement souvent l’occasion de parler anglais, le plus ce sera dans les bars, les restaurants, les hôtels. Au niveau des lieux touristiques (presque partout !), vous trouverez toujours un français, en revanche au niveau du personnel, n’y comptez pas trop, et rare sont les endroits où les textes sont traduits en français.

Sachez juste que dans les Pubs on commande au comptoir, sinon vous allez attendre longtemps qu’on vous serve, et encore quelqu’un viendra surement vous le dire, et on  paye tout de suite, avant d’être servi à table (donnez votre numéro de table). Vous ne savez pas parler ? Utilisez vos mains, je montre ce que je veux sur la carte, comme ça pas d’erreur possible.

 

Les WC : haha quand on est en voyage c’est toujours la galère, bon à Londres ça va, déjà c’est propre, la plupart des grands magasins, des musées ont des toilettes gratuites, le soir ça va être les Pubs. Souvent y’a tellement de monde que vous pouvez aller aux toilettes personne ne vous remarquera. Sinon prenez une pinte comme ça vous aurez à nouveau envie dans 1h :-D. Certains WC publics sont payants, de 10 à 50cts selon l’emplacement.

 

Les visites : Il y a énormément de visites à faire gratuitement à Londres, alors mon conseil, si c’est payant ne le faites pas, sauf si c’est le truc que vous voulez voir ou faire absolument bien sûr. Le truc qu’on essaiera le plus de vous vendre c’est le London Eye, perso j’ai mis 10 ans à me décider à y aller, et je confirme, ça vaut pas le coup de dépenser une fortune pour une vue, même si elle est magnifique. Si vous avez gros budget, par contre allez-y  😉

Pour faire une tour vite fait des trucs à voir pour moi :

  • 1 ou 2 musées au choix Musée d’histoire naturelle, Musée de Science, National Gallery (œuvres d’art classiques), Tate Modern (œuvres modernes), Victoria and Albert Museum.
  • Le centre avec Picadilly, Covent Garden, Westminster et Big Ben, St James Park, Buckingham Palace, Soho, Chinatown
  • Camden Town
  • Portobello

Je vous ai fait une liste plus détailée ici Visiter Londres : l’essentiel

londres-2017-509

 

La nourriture : L’Angleterre n’est pas reconnu pour sa cuisine, mais moi j’adore manger à Londres, surtout parce que vous y trouverez de la cuisine du monde entier, et en particulier beaucoup de restaurant indiens, grecs ou italiens.

Mais ce que je vous recommande, c’est manger de la street food, c’est à dire quand il y a des stands dans la rue, en général vous pourrez goûter avant d’acheter, au moins on ne se trompe pas. Et tester plein de choses ! (Si vous avez l’occasion allez au borough market entre 10h et 16h). Et dans les fast food, oui c’est mal, mais c’est moins cher.

Et un Pub de temps en temps, les autres restaurants ne valent pas trop le coup, renseignez vous avant d’aller dans un restaurant car souvent c’est cher pour une cuisine pas top. Il y a aussi beaucoup de choix pour les vegan, car c’est très en vogue actuellement là-bas.

Et aussi les superettes : Marks and Spencer, Tesco, Eat … vous propose des formules pas chères et pas mal de choix sympa.

16649127_10206705233267912_952828085323276907_n

 

Quand aller à Londres ? La météo : Pour moi, c’est vraiment super bien d’aller à Londres en dehors de la saison froide, vous pourrez beaucoup plus profiter. Y’a plein de choses à faire et à voir dehors et quand il fait froid ça gâche un peu tout. Je sais pas trop quand c’est la meilleure période, je pense que c’est comme chez nous de avril à octobre, mais bien sur c’est aléatoire et il y a aussi la pluie …

En général, le temps bouge beaucoup dans une journée, il pleut souvent, mais rarement beaucoup, ça ne nécessite même pas forcement l’usage d’un parapluie. De temps en temps on voit le soleil, mais souvent il fait gris.

 

Voilà, j’espère vous avoir bien aidé pour votre départ à Londres, si vous avez des questions ou d’autres infos importantes, n’hésitez pas à les laisser en commentaire.

 

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. AG dit :

    Sympa ton blog Estelle ^^
    Par contre rectificatif: l’âge légal pour acheter de l’alcool c’est 18 ans mais ils peuvent demander la carte d’identité aux personnes qui paraissent moins de 25 ans. C’est le Challenge 25 (https://www.drinkaware.co.uk/alcohol-facts/alcohol-and-the-law/buying-alcohol/)
    T’imagines si les anglais devaient attendre 25 ans pour devenir les fêtards que l’on connaît?! Aha! ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, je sais pas pourquoi j’avais cette idée d’interdiction de boire de l’alcool, sans doute les affiches qui m’ont induite en erreur

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s